Trois erreurs de mise en place d’un WMS à éviter

Une fois votre WMS choisi, vous êtes prêt à commencer l’intégration et la mise en œuvre de votre WMS. D’ailleurs, cette partie est la plus difficile à appréhender.

De manière générale, il faut bien planifier la mise en place de votre nouveau WMS. Dans cet article, nous allons lister les trois erreurs les plus répandues et comment vous pouvez les éviter pour réussir la mise en place de votre WMS.

Erreur n°1 : pas de plan de mise en œuvre solide

Vous ne faites pas de plan de mise en œuvre et vous vous dites peut être que tout fonctionnera et qu’il n’ y aura pas de problème. La vérité, c’est que sans plan de mise en œuvre pour votre WMS, vous rencontrerez forcément des problèmes.

La mise en œuvre d’un WMS est un processus long et rigoureux qui fait appel à de multiples intervenants, à des tests, à des vérifications et à d’autres plans d’actions pour respecter les délais et le budget. Plus vous planifiez et préparez cette mise en oeuvre, plus vous augmentez vos chances de succès pour la mise en œuvre de votre WMS et serait donc en mesure de recueillir des retours positifs de la part de vos collaborateurs qui utiliseront le WMS.

Erreur n°2 : Pas de formations utilisateurs

Si votre équipe ne sait pas comment utiliser votre nouveau WMS, comment pouvez-vous vous attendre à avoir un ROI positif pour votre WMS ?

Cela peut sembler évident, mais pour pas mal de raisons, les entreprises essaient d’économiser sur la formation. Le WMS peut sembler similaire ou vous avez peut-être embauché quelqu’un qui prétend connaître le WMS ou encore, vous n’avez formé qu’une seule personne et n’aviez pas anticipé son départ ou son arrêt maladie…

Un conseil, ne lésinez pas sur la formation pour votre WMS. Chaque outil de gestion d’entrepôt est différent. La fonctionnalité peut être la même, mais l’endroit et la manière de trouver et d’utiliser la fonctionnalité peut changer.

Il faut donc former votre équipe et fournir un support continu afin que vos collaborateurs puissent comprendre et utiliser correctement le système. C’est le seul moyen d’avoir un bon retour sur investissement pour votre WMS.

Erreur n°3 : Autoriser vos collaborateurs à continuer à utiliser les anciens systèmes

Veillez à ce que vos collaborateurs appliquent les nouvelles méthodes relatives à la mise en place de ce nouveau WMS et ne les autorisez pas à continuer à utiliser les anciens systèmes.

Votre plan de gestion du changement doit continuer au delà de la mise en œuvre de votre WMS. Continuez à suivre vos équipes et ce qu’elles font pour s’assurer qu’elles ont effectivement adopté votre nouveau WMS et qu’elles ne cherchent pas à revenir à de vieilles habitudes.

Les anciens processus et systèmes ont été remplacés parce qu’ils ont nui à votre entreprise. Si les collaborateurs continuent à utiliser les pratiques du passé, Le ROI de votre WMS n’en sera que réduit voire disparaîtra complètement. Appliquez vos nouvelles règles pour conserver tous les gains que vous pourriez générer avec un nouveau WMS. 

Conclusion

La planification, la formation et la responsabilisation sont les trois principales clés d’une mise en œuvre réussie d’un WMS.

 

By | 2019-04-11T18:31:07+00:00 avril 11th, 2019|MISE EN PLACE WMS|0 Comments